Cliquez pour activer le zoom
loading...
Aucun résultats trouvés
Voir Roadmap Satellite Hybrid Terrain Mon emplacement Plein écran précédent Suivant
Recherche
Résultat de votre recherche

6 moyens de faire des économies d’énergie

by Webmaster sur 30 janvier 2017

Avec l’augmentation globale du prix de l’énergie, les foyers consacrent une part croissante de leurs dépenses domestiques à leur facture d’électricité.

 Alors que la consommation finale d’énergie du secteur résidentiel n’a augmenté que de 1.7% entre 2002 et 2015, la consommation d’électricité a explosé sur cette même période, avec une hausse de l’ordre de 23.7% et ce malgré des appareils de moins en moins énergivores.

En cause la multiplication du nombre d’équipements électriques au sein des foyers, l’augmentation de leur dimensionnement et de leur durée d’utilisation, mais aussi des usages pas toujours très économes.

Diminuer les dépenses liées au chauffage

Réduire la consommation d’électricité liée au fonctionnement du chauffage et de l’eau chaude est un enjeu crucial pour diminuer votre facture.
Il existe de nombreux moyens efficaces pour réduire votre facture de chauffage : renforcer l’isolation thermique de votre domicile, régler la température à une valeur adéquate, entretenir correctement vos équipements.

Adapter la température en temps réel

Équipez-vous d’un thermostat pour adapter le niveau de chauffage à la température extérieure. Par exemple, 19 ou 20° suffisent dans le salon ou la cuisine, 18° dans les chambres. La nuit, pensez à le baisser de quelques degrés.

Éclairez-vous malin

Remplacez vos ampoules traditionnelles par des ampoules à économie d’énergie (ampoules basse consommation, ampoules LED) qui durent trois fois plus et consomment trois fois moins.

Choisir les appareils multimédia les moins énergivores 

Les appareils multimédias se multiplient au sein des foyers. Pour limiter leur dépense d’électricité, il est important de sélectionner les appareils les plus économes.

Ne laissez pas vos appareils en veille

Les appareils mis en veille peuvent représenter jusqu’à 15% de votre facture d’électricité. Idéalement, il vaut donc mieux éteindre complètement la télévision, la chaîne hi-fi ou les ordinateurs quand on a terminé de les utiliser.

Comparer les options  tarifaires et les offres des fournisseurs

Depuis l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, des fournisseurs alternatifs proposent des offres de marché à des prix souvent plus intéressants que les tarifs réglementés de l’opérateur historique EDF.

Les fournisseurs proposent également diverses options tarifaires. Souscrire une option heures creuses – heures pleines, vous permettra par exemple d’importantes économies si vous faites fonctionner le maximum de vos appareils électriques pendant les heures creuses, où le prix du kWh d’électricité HT est réduit. 

Les économies d’énergie au cœur de tous les sujets

L’hiver est une période particulièrement révélatrice de la consommation d’énergie de son logement, avec l’arrivée de factures chauffage parfois « salées ».
Modifier ses habitudes pour réduire sa consommation personnelle est le premier pas… La décision d’acquérir un logement basse consommation constitue le deuxième pas décisif.

 

50 % d’énergie en moins consommée dans un logement neuf

Les études le prouvent : la différence de consommation d’énergie entre un logement ancien et un logement neuf est impressionnante. Prenons l’exemple d’un appartement de 70 m² : s’il est ancien, la facture de charges correspondant au chauffage des lieux et à l’eau chaude atteindra 1.100 € par an en moyenne. S’il est neuf, elle équivaudra à seulement 550 € par an. Ces résultats sont toutefois très variables selon le type de logement, la région, et les modes de vie.

Dans un logement neuf, la facture est donc presque divisée par deux.
Pas négligeable dans un contexte de hausse quasi permanente de l’énergie. Car il ne faut pas s’y tromper : les récentes baisses du prix du pétrole et du gaz ne sont pas la norme. L’Histoire va plutôt dans le sens de hausses, le prix du gaz ayant augmenté de 70% depuis 1990.

Des techniques de pointe pour créer des résidences ultra performantes 

Vivre dans une résidence conçue dés le départ pour contrôler au mieux les dépenses énergétiques est donc la solution optimale. C’est le cas des logements neufs qui bénéficient des dernières normes en vigueur et des toutes dernières innovations technologiques dédiées à la maîtrise de l’énergie. Ainsi, la Réglementation thermique 2012 (correspondant à l’ex label BBC), à laquelle doivent répondre 100 % des nouvelles constructions, impose une consommation conventionnelle d’énergie maximale de 50 kWh/m²/an, en moyenne. Ce chiffre peut varier selon les régions, il est logiquement plus élevé au Nord qu’au Sud.

Ce seuil de consommation maximale doit être respecté par tous moyens ; les constructeurs ayant le libre choix des matériaux et des techniques utilisées. Evidemment, l’isolation est le maître-mot et les équipes de VINCI Immobilier mettent tout en œuvre pour s’assurer que cette dernière est optimale dans chaque logement et dans chaque résidence. Isolation des murs de façade avec doublages thermiques à haute performance, fenêtres bénéficiant d’une menuiserie de plus en plus hermétique avec double voire triple vitrage, ventilation hygro-réglable pouvant aller jusqu’au système double-flux, solutions pour contrer les ponts thermiques… Tout est étudié et testé avant livraison de la résidence. Une prouesse technique et technologique au service du confort des acquéreurs… mais aussi de leur porte-monnaie !

Share

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

  • Faire une recherche

Comparer